Un pharmacien admet avoir volé des drogues

Un pharmacien suspendu de Melbourne devrait admettre avoir volé des drogues.

Les avocats de Shadi Kazeme ont indiqué mercredi qu’elle plaiderait coupable d’une accusation de vol et d’une autre de tentative de vol entre février et juin de l’année dernière.

L’homme de 28 ans est accusé d’avoir volé des flacons d’hormones de croissance humaine, de peptides, de stéroïdes anabolisants et d’autres médicaments de la Como Compounding Pharmacy de South Yarra.

Cette entreprise est dirigée par Nima Alavi, le pharmacien qui aurait informé la police des suppléments fournis à Essendon en 2014.

Les procureurs ont déjà allégué que Kazeme a volé pour 80.207 dollars de médicaments, mais ils disent maintenant qu’ils ne peuvent pas prouver cela ou un chiffre précis.

La somme sera retirée de la charge de vol contre elle, a entendu le tribunal de Melbourne.

Kazeme, qui porte également le nom de Sara, a travaillé dans une clinique controversée de vitamines et d’hydratation avant d’être accusée d’avoir volé des produits pharmaceutiques en août dernier.

L’enregistrement de son pharmacien a été suspendu par l’Australian Health Practitioner Regulation Agency.

Kazeme doit de nouveau plaider devant la Magistrates ‘Court de Melbourne en novembre.